Visite du 18ème arrondissement de Paris avec Evangéline

Visite du 18ème arrondissement de Paris avec Evangéline

29 octobre 2018 Non Par MAPPY

Destination touristique de par la présence du Sacré Cœur, le 18ème arrondissement de Paris révèle de nombreuses bonnes adresses. Evangéline, notre product owner search, habitante du quartier, nous révèle ses bons plans.

Pour bien commencer la journée, je vous propose de monter au Sacré-Cœur. Classique me direz-vous ! Sauf qu’au lieu de monter depuis le sud de la butte, versant plus touristique, je vous propose d’emprunter le versant nord. Première possibilité : passer par la rue du Mont-Cenis, à partir de l’église Notre Dame de Clignancourt et jusqu’au Sacré-Cœur tout droit (de quoi vous raffermir les fesses et les cuisses grâce aux nombreux escaliers). Deuxième option : passer par la rue Lamarck à partir de la station Lamarck-Caulaincourt jusqu’au Sacré-Cœur. Vous pourrez ainsi longer quelques vignes, le lapin agile et quelques jolies maisons.

Une fois arrivé en haut, je vous conseille de visiter la basilique, ainsi que le dôme, qui offre une vue exceptionnelle (si vous n’en avez pas marre des marches).  Et évidemment, asseyez-vous sur les marches et laisser votre regard vous porter.

Après ce bel effort, je vous conseille quelques adresses pour votre déjeuner :

  • Le Zozan, un restaurant iranien incroyable: peu de tables, un menu simple avec uniquement des plats maisons extrêmement bons, notamment pour les végétariens.

Le must : en dessert prendre le baklawa, monstrueusement bon, et je suis hyper dure en baklawa, je suis toujours méga déçue dans les restaurants en France, mais là il est fou !

  • Le Crépuscule, une crêperie originale et chaleureuse: des crêpes assez sophistiquées, très bonnes et copieuses, et entièrement bio (sucrées comme salées).
  • Mademoiselle Raymonde, mon QG hebdomadaire, ou le resto des soirs où on a la flemme de faire à manger (on a tous ce genre de resto). Bon rapport qualité prix, on mange bien, copieux, on est bien installés avec une carte aux prix très abordables). La déco est très chaleureuse, les serveurs super sympas. Bref, je vous le recommande.

Si nous sommes dimanche, et que vous êtes tentés par un brunch, je vous conseille l’établissement « Le Coquelicot des Abbesses ». Le cadre est tellement agréable : sur la place des Abbesses, de larges tables en bois sous les arbres, en plein soleil l’été. Plusieurs formules de brunch pour convenir aux petites ou grosses faims, avec viande, saumon, ou végétarien. Des super pâtisseries préparées sur place (c’est une boulangerie à la base). Seul souci, une fois posé là, à regarder les passants, en plein quartier piéton de la butte Montmartre, c’est très très dur de décoller.

Je vous propose de poursuivre votre journée par une autre balade, celle du quartier d’Abbesses, en arrivant par le versant nord (cimetière de Montmartre), vous trouverez de nombreuses boutiques, un quartier piéton très sympa, où il fait bon se balader, avec de glaces artisanales de folie de chez Scaramouche (ouverture selon la saison).

J’en profite pour vous glisser ici mes deux adresses fétiches : la friperie « Au bazar de Montmartre » où vous trouverez de jolis vêtements d’occasion soigneusement choisis toute l’année, et le marché Saint-Pierre et toutes les boutiques de tissus/mercerie autour. Pour ma part, j’y achète une bonne partie de mes tissus lorsque je fais de la couture.

 

Côté transports, le quartier n’est pas en reste, car il est desservi par les lignes 2 (Place de Clichy, Blanche, Pugalle, Anvers, Barbès-Rochechouart et La Chapelle), 4 (Barbès-Rochechouart, Château-Rouge, Marcadet-Poissonniers, Simplon et Porte de Clignancourt), 12, (Pigalle, Abbesses, Lamarck-Caulaincourt, Jules Joffrin, Marcadet-Poissonniers, Marx Dormoy et Porte de la Chapelle) et la ligne 13 (Place de Clichy, La Fourche, Guy Môquet et Porte de Saint-Ouen).

Le 18ème dispose également du seul funiculaire de Paris, qui vous permet de grimper facilement la Butte Montmartre.

Evidemment, un important réseau de bus dessert l’arrondissement et si vous vous en sentez le courage, vous pourrez prendre un vélib pour arpenter les rues de cet arrondissement vallonné.

Je le précise quand même au cas où, mais évidemment, Mappy vous guide dans tous vos déplacements et dans tous les modes !