Escapade dans les Baux de Provence

Escapade dans les Baux de Provence

29 octobre 2020 Non Par MAPPY

Vous rêvez d’un village typique provençale accompagné d’un paysage à couper le souffle ? Les Baux de Provence sont faits pour vous. Au cœur du massif des Alpilles en Provence, les Baux-de-Provence fait partie des « plus beaux villages de France ». Cité médiévale, ce petit village perché compte 22 monuments historiques. Parmi eux, le château des Baux bien sûr. Ce dernier est en ruine mais se visite et accueille régulièrement des expositions en plein air.

En flânant dans les rues, on lève la tête pour ne pas manquer la fenêtre Post Tenebras Lux, signifiant « Après les ténèbres, la lumière » ayant probablement servi de temple protestant à l’époque de La Renaissance. Le musée Yves Brayer ou le musée des santons sont également à visiter.

Il faudra aussi vous arrêter à l’Eglise Saint Vincent. Construite au 12ème siècle, elle a la particularité d’être en partie troglodyte. A l’intérieur, on peut observer des vitraux modernes de Max Ingrand, offert par le Prince Rainie III de Monaco à la commune. Sur cette même place Saint-Vincent, ne manquez pas non plus de découvrir la charmante chapelle des Pénitents Blancs. Construite au 17ème par la confrérie, elle servait de lieu pour soigner les malades du village. Tombant en ruine, elle fut reconstruite par la confrérie et restaurée par la municipalité. Vous pourrez admirez les jolies fresques de Yves Brayer, représentant les traditions de Noël en Provence.

Les-Baux-de-Provence a également donné son nom à l’une des appellations les plus récentes du vignoble de Provence.

Dernière visite avant de quitter les Baux de Provence : Les carrières de Lumière.  Ces carrières étaient utilisées pour la construction de la cité des Baux et de son château. Mais en 1935, le site ferme par manque de rentabilité. Dans les années 1960, ce dernier trouve alors une nouvelle fonction grâce à Jean Cocteau qui décide d’utiliser ce décor ténébreux dans son film le Testament d’Orphée. Puis, à partir de 1977, les premiers spectacles audiovisuels débutent. C’est dans ces murs de 14 m de hauteur et dans une superficie de 7000m2 que sont installés 100 vidéoprojecteurs et plus de 27 enceintes, pour vous immerger dans un monde artistique tout à fait singulier. 

Les Baux méritent bien une escapade, allez hop on y va !

 

Articles similaires :