Les ZFE-m mises en place à Lyon et Marseille

Les ZFE-m mises en place à Lyon et Marseille

30 août 2022 Non Par MAPPY

A partir du 1er septembre, des restrictions de circulation vont être appliquées dans les villes de Lyon et Marseille (entrée en vigueur d’une ZFE-m).

Qu’est ce qu’une ZFE-m ?

Les zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) sont un dispositif soutenu par l’État, destiné à faire baisser les émissions de polluants notamment dans les grandes agglomérations, pour améliorer la qualité de l’air. Il existe plus de 230 ZFE-m en Europe où l’on trouve également l’appellation “Low emission zones”.

A l’intérieur de ces ZFE-m, une vignette Crit’Air doit être collée sur le pare-brise avant du véhicule. Cette vignette indique le niveau de pollution de votre voiture/moto/utilitaire/camion. Le certificat Crit’Air compte six pastilles de couleur en fonction du niveau de pollution, de l’âge et de la motorisation du véhicule. La pastille verte « 0 » est dédiée aux véhicules électriques. La pastille grise « 5 » concerne les véhicules diesels de plus de 17 ans. Les critères d’application du système anti-pollution Crit’Air sont fixés par chaque ville

 

Les restrictions de circulation à Lyon

La zone à faibles émissions (ZFE) de la Métropole de Lyon est entrée en vigueur le 1er janvier 2020. Au départ, les véhicules concernés par cette interdiction sont les poids lourds (PL) et les véhicules utilitaires légers (VUL) destinés au transport de marchandises (catégorie N sur la carte grise) qui ne peuvent plus ni circuler ni stationner dans la ZFE. La Métropole de Lyon a opté pour un renforcement de la ZFE dès 2022 qui va concerner aussi les véhicules des particuliers.

Qu’est-ce qui change à partir du 1er septembre à Lyon ?

A partir du 1er septembre 2022, les véhicules Crit’Air 5 et non classés à destination des particuliers seront interdits dans la ZFE. Et à partir de 2023, les contrôles seront automatisés par une lecture automatique des plaques d’immatriculation. L’objectif de la Métropole de Lyon est la sortie du diesel d’ici à 2026 dans tout le périmètre. Une réduction progressive des véhicules autorisés sera en place, avec une interdiction des Crit’Air 4, 3 puis 2.

Quel est le périmètre concerné ?

La zone à faibles émissions de la Métropole de Lyon s’étend sur :

  • la quasi-totalité des arrondissements de Lyon,
  • les secteurs de Villeurbanne, Bron et Vénissieux situés à l’intérieur du boulevard périphérique Laurent Bonnevay
  • l’ensemble de la commune de Caluire-et-Cuire.

 

Les restrictions  de circulation à Marseille

À compter du 1er septembre 2022, la Métropole Aix-Marseille-Provence va progressivement mettre en place une zone à faibles émissions mobilité (ZFE-m) dans le centre élargi de Marseille. Cette mesure permettra de réduire la pollution chronique liée au trafic routier. Tous les véhicules motorisés et immatriculés Crit’Air 5 ou non classés seront interdits d’accès à la zone. En septembre 2023, cette restriction s’étendra aux véhicules avec vignettes Crit’Air 4 et antérieures. Puis, en septembre 2024, aux véhicules avec vignettes Crit’Air 3 et antérieures. La ZFE-m de Marseille concernera toutes les catégories de véhicules motorisés et sera permanente (7 jours sur 7 et 24 heures sur 24).

Quel est le périmètre concerné ?

Le périmètre de la ZFE-m de Marseille est délimité par l’intérieur des boulevards : avenue du Cap Pinède, boulevards Capitaine Gèze et de Plombières, avenue Alexandre Fleming, boulevards Françoise Duparc, Sakakini, Jean Moulin et Rabatau, avenue du Prado 2.

 

Une doute sur les restrictions de circulation appliquées par votre ville ? Direction Mappy pour afficher les zones concernées par une ZFE-m (disponible sur le site ou l’application iPhone Mappy) !

 

 

 

Articles similaires :