Web-to-Store : Un acheteur connecté [Infographie]

Pour la seconde année consécutive, nous avons réitéré notre étude sur le Web-to-Store en partenariat avec l’institut BVA, dans le but d’observer l’évolution du parcours des consommateurs et la perception qu’en ont les commerçants de proximité.

Qu’observe t-on ?

Le comportement multi-canal se confirme dans les parcours d’achats des consommateurs :

  • 91% des consommateurs VS 78% en 2013 recherchent des informations en ligne avant de se rendre en point de vente – ROPO (Research Online Purchase Offline).
  • 97% des acheteurs réalisent l’intégralité de leur parcours d’achat sur Internet (contre 88% l’an dernier) – Full Web.
  • 69% des acheteurs recherchent puis achètent en point de vente. Ils étaient 63% en 2013 – Full Store.
  • 44% des consommateurs VS 41% en 2013 font leurs recherches en point de vente puis achètent en ligne – Showrooming.

Les motivations des acheteurs pour l’un ou l’autre des canaux d’achats restent les mêmes : le prix est la première raison qui pousse le consommateur à faire son achat en ligne tandis que pouvoir voir le produit est la motivation numéro 1 pour les achats en commerce de proximité.

Néanmoins, le consommateur n’hésite pas à être opportuniste si le produit qu’il cherche n’est pas disponible dans le point de vente choisi.

Le potentiel de croissance du Web-to-Store, de l’ordre de près de 15% montre que dans les années à venir, le web deviendra clé dans le parcours d’achat des consommateurs, aussi bien dans la recherche en ligne que dans l’achat sur Internet.

Les consommateurs présentent un intérêt croissant pour le Web-to-Store. Sa pratique s’intensifie et les outils Web-to-Store mis à disposition des acheteurs sont de plus en plus nombreux et de qualité. Une prise de conscience des commerçants de proximité est nécessaire s’ils veulent assurer leur place dans le parcours d’achat des consommateurs.

Accéder à l’étude en ligne et au site Mappy

Accéder à l’infographie sur les commerçants

Les commentaires sont fermés